AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 don't blame it on me (cornelia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Posts : 175
Pseudo : Justboy
Id card : Michael Fassbender (lolita lempicka, anaëlle)
Inscription : 26/09/2016
Age : 36 ans
Civil status : veuf, en couple avec Grace Meadows avec qui il ne se comporte pas toujours bien.
Job|Studies + $ : cardiologue en pause, enseignant à la faculté de médecine.
Playlist : josh daniel, jealous | metallica, nothing else matters | josh groban, to where you are | nightwish, sleeping sun | robin thicke, blurred lines | alan walker, faded |

(we're just a box of souvenirs)
Address: #5214, east rafflesia lane
Relationships:
Rp availability:
MessageSujet: don't blame it on me (cornelia)   Sam 1 Oct - 16:27


Guilt is burning, inside I'm hurting.
This ain't a feeling I can keep.

Il vient d’achever son cours de physiologie avec des étudiants en médecine qui pour la plupart, n’ont pas ce qu’il faut. Il sait déjà que la moitié de l’amphithéâtre ne réussira pas son cours. Ils ne sont pas impliqués, pas assez matures pour devenir de grands médecins. On lui a dit qu’il était trop sévère, mais il s’en moque. A chaque fois, il rétorque la même chose : c’est une vocation parce qu’on sauve des vies en étant dans le milieu de la santé. Il ne laissera donc pas des guignols gâcher des vies. Il est perfectionniste. Et parfois ça ne suffit pas. Etre un excellent étudiant n’a pas fait de lui un grand chirurgien. Oh bien sûr tout le monde reste très élogieux à son égard, parce qu’il a un talent fou, mais ça ne l’a pas empêché de tuer sa femme. Et s’il trouve son poste de professeur exécrable parce qu’il n’a jamais eu la fibre d’un pédagogue, il redoute de retourner à l’hôpital aujourd’hui pour son rendez-vous avec Cornelia, et ce pour plusieurs raisons : d’abord parce qu’il sait que tout le monde là-bas va le saluer et lui demander comment il va, puis lui demander s’il compte revenir, et enfin parce que si Cornelia est une bonne amie, elle était avant tout la meilleure amie d’Elisabeth et il sait qu’elle a mal vécu le fait qu’il s’engage auprès de Grace à peine un an après la mort de Liz. Pourtant, il ne l’a pas choisi, il n’a pas cherché à sortir avec une femme pour noyer son chagrin, il s’est juste laissé porter par la bienveillance de la rouquine à son égard et il l’a faite galérer avant de se rendre compte qu’il avait besoin d’elle. Cornelia n’était peut-être pas prête à le comprendre mais elle semblait vouloir l’aider malgré tout. Il ne se passait pas un jour sans qu’il ne pense à Elisabeth et il se rendait toutes les semaines sur sa tombe. Elle était inoubliable. Et puis Ella et Shaun lui ressemblaient tellement. Une fois sorti de l’université, il roule dans sa Porsche Panamera Turbo au son de U2 dans la voiture, le regard rivé sur la route devant lui, sans se laisser distraire par quoi que ce soit, si ce n’est qu’il espère un jour retrouver le malade qui a coupé la route de sa femme. Il n’espère qu’une chose, que ce dernier culpabilise autant que lui. Quand il arrive à l’hôpital, il se gare au parking visiteurs alors que sa propre place de parking avec sa plaque l’attend devant l’entrée : Dr Julian Ford. Ils ne l’ont pas retirée ni remplacée. Passant devant sans y faire plus attention que cela, il se contente d’avancer jusqu’à l’entrée de l’hôpital, qu’il connait par cœur. Il marche tête baissée, évitant de croiser les regards. Il n’a pas envie de parler et de prétendre. Il ne peut éviter de se rendre au bureau des entrées pour signaler son rendez-vous et il adresse un sourire poli à Maria qui s’occupe de l’enregistrer. Elle a compris qu’il ne fallait pas rentrer dans une grande conversation, mais elle le gratifie d’un grand sourire en lui lançant alors qu’il se lève : « A bientôt, Julian. » Il acquiesce simplement, marmonnant un salut et reprend sa route. Il emprunte un couloir puis les escaliers pour éviter de se retrouver dans le même ascenseur qu’une personne connue, et se rend au service psychiatrique. Il s’annonce et évidemment, on le salue une fois de plus, demandant comment vont ses enfants. « Mieux. » Qu’il se contente de dire. A l’hôpital, personne n’a l’habitude de voir Julian si distant lui qui était le pitre de service, le boute-en-train passionné par son métier et qui était apprécié de tous. Personne ne lui en veut cependant. Il entre dans la salle d’attente et attrape tout de suite une revue scientifique, attendant sagement que Cornelia vienne le chercher ici.

_________________
Baby I'm not made of stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
don't blame it on me (cornelia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLAME (thrash metal) à la fête de la musique 2006 à Angers!
» BLAME
» Nouveau single : Blame it on the girls, sortie le 15 février
» Le Clip de Blame it on the Girls diffusé le 3 octobre !
» I Blame Coco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DWOTG :: - ADMINISTRATION - :: sujets de rp-
¦ Pré-liens libres ¦
Ci-dessous, vous trouverez une liste de liens créés par nos membres activement recherchés.