AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 you against me (angela&wren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
➳ j'en (c)rêve encore

Posts : 106
Pseudo : dm.
Id card : theo james, .Cranberry.
Inscription : 27/09/2016
Age : trente ans tout juste, le bel âge.
Job|Studies + $ : le plus grand magicien du continent, celui qui fait disparaitre les portefeuilles quand on croit qu'il est perdu.
Playlist : sucker for pain, lil wayne wiz khalifa imagine dragons logic ty dolla $ign | heathens, twenty one pilots | lose yourself, eminem...

(we're just a box of souvenirs)
Address: #0000, road | district
Relationships:
Rp availability: (tc + angela + reva + zoe) 4/5
MessageSujet: you against me (angela&wren)   Jeu 29 Sep - 21:44



le plus dur dans le métier, c'était de se débarrasser des choses qu'il avait acquises. en règle générale, ce n'était pas bien compliqué, il se rendait sur eBay et en un rien de temps, il avait liquidé le stock des pièces à revendre. sauf que depuis quelques jours, il se retrouvait avec un bon gros lot de bijoux volés à une dame et il avait beau en vanter les mérites et assurer à ses potentiels acheteurs que ce n'était pas de la camelote, il ne parvenait pas à les refiler au premier imbécile venu. il avait pourtant vérifié lui même, les bijoux valaient une belle fortune et l'acquéreur pourrait s'estimer heureux de posséder de tels objets. sa dernière option était donc de se rendre à la bijouterie de luxe de Roslindale. il n'y avait jamais mis les pieds, ce n'était pas dans sa catégorie -et de toute façon, il n'avait personne à qui offrir de telles merveilles-, mais il avait entendu parler de la vendeuse qui était décrite comme très professionnelle et ne posant pas trop de questions. il ne savait pas vraiment s'ils reprenaient des bijoux pour les remettre en vente mais il voulait tout de même tenter sa chance, au cas où on viendrait lui chercher des noises. en plus de dix ans, ça ne lui était encore jamais arrivé, mais on ne cessait de lui répéter qu'il y avait une première fois à tout, alors il valait mieux qu'il assure ses arrières pour éviter de croupir derrière les barreaux. la prison ne le tentait pas vraiment, il avait mieux à faire, et puis, même s'il savait se défendre, il était certain qu'il deviendrait le souffre-douleur d'un psychopathe violeur ou meurtrier, et honnêtement, ce n'était pas dans ses projets de vie actuelle.

il enfila son manteau wren, parce qu'il commençait à faire un peu frais ces temps-ci, et le soleil n'était pas au rendez-vous aujourd'hui, puis il passa une main dans ses cheveux en jetant un coup d’œil dans son miroir. au top. il se sentait plutôt à son avantage, sur de lui, et prêt à user de ses charmes au cas où la demoiselle serait un peu trop réticente quant à sa proposition. les bijoux entreposés dans une petite boîte avec une belle allure, et il partit au magasin sans plus attendre, à pieds, histoire de se balader par la même occasion. puis il avait d'autres idées pour la journée après, et prendre sa voiture n'était pas une obligation vu qu'il ne pleuvait pas et ne faisait pas trop chaud. hésitant, il fronça les sourcils un instant puis, d'un pas assuré il entra dans la boutique.
- bonjour, lança-t-il d'un ton mi enjoué, mi charmeur.
il jeta un coup d’œil autour de lui. personne à l'horizon. et ça pouvait se comprendre, parce qu'il faillit avoir une attaque en voyant le prix exorbitant d'une paire de boucles d'oreilles bien banales, qui plus est, assez moches lorsqu'on s'approchait de plus près.
- je me demandais si... il fit une petite moue et passa sa main dans sa nuque, si vous rachetiez des anciens bijoux que l'on souhaite revendre.
il planta son regard dans celui de la charmante vendeuse, une jolie blonde à l'air d'une grosse riche ne faisant rien de ses journées. elle avait quelque chose de différent, pas une joie de vivre alarmante, ce qui retint son attention. mais il se souvint rapidement de sa première mission.
- attention, ce n'est pas de la pacotille que j'vous propose, ce sont de véritables trésors, ajouta wren, un large sourire aux lèvres. vous voulez peut être les voir ? demanda-t-il, à tout hasard.
puis il sortit la petite boîte de la poche intérieur de sa veste, et dans un geste élégant, l'ouvrit pour lui présenter ses merveilles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
falling from cloud nine

Posts : 487
Pseudo : sparkles ; marie
Id card : blake lively ; balaclava
Inscription : 17/08/2016
Age : vingt-huit ans, la soif de vivre.
Civil status : elle l'a perdu, n'étant désormais plus que l'ombre d'elle-même.
Job|Studies + $ : vendeuse en bijouterie de luxe.
Playlist : sleeping at last, all trough the night | alex & sierra, little do you know | edith piaf, la vie en rose | james bay, let it go | ed sheeran, photograph

(we're just a box of souvenirs)
Address: #0000, road | lavandia land
Relationships:
Rp availability: mpotte moi.
MessageSujet: Re: you against me (angela&wren)   Jeu 29 Sep - 22:57


Acting on your best behavior
Turn your back on Mother Nature

Une journée de plus au travail, un travail qui autrefois la passionnait, mais qui désormais n’était plus qu’une simple tâche pour laquelle elle s’exécutait chaque jour. Elle avait l’esprit ailleurs, et définitivement l’envie d’accueillir des clients à longueur de journée n'était plus, la majeure partie étant des couples richissimes venus cherché leurs bagues de mariage. Ils venaient littéralement déballer leur bonheur sous ses yeux, et ce n’était pas vraiment une partie de plaisir pour Angela. Un couteau qu’on remuait encore afin de la tirailler un peu plus de l’intérieur. Une plaie toujours ouverte, et qui n’était vraiment pas décider à se refermer. Elle fixa l’horloge qui se trouvait alors dans la réserve, accompagnée d’un soupir d’agacement. La journée allait encore être longue, c’était certain. Elle se redirigea en direction de la boutique. Elle était seule aujourd’hui, elle allait donc devoir assurer toute la clientèle jusqu’à ce soir. Non pas que la bijouterie accueillait plus d’une centaine de clients par jour, mais le peu de personnes qui osaient s’aventurer par ici étaient très déterminés et surtout plus exigeants les uns que les autres. Une clientèle qu’elle avait appris à maîtriser malgré que la plupart la rendait nerveuse. Perdue dans ses pensées, ce ne fut qu’après quelques secondes qu’elle remarqua le grand brun qui venait alors de pénétrer dans la boutique. Quand on était vendeuse dans ce secteur, on nous apprenait vite à détecter les vrais des faux clients. De sa manière de s’habiller, jusqu’à sa façon de s’exprimer. Elle releva la tête et un sourire forcé se dessina automatiquement sur son visage, accueillant l’homme dans l’enceinte de la boutique comme il se doit. Bonjour, puis-je vous aider en quoi que ce soit ? Dit-elle tout en se dirigeant vers lui. Il semblait tendu, légèrement perdu.

Angela l’observa attentivement, cherchant à comprendre la raison de sa venue. C’est avec ténacité qu’il affirma vouloir revendre des bijoux, ce qui en soit était totalement plausible. Mais quelque chose sonnait faux, et la blonde n’arrivait pas encore à détecter quoi. Elle lui jeta un regard inquisiteur. Il jouait de son charme, et c’était évident qu’il n’était pas marié ni fiancé. Aucune bague à l’horizon, et bien trop joueur pour avoir une femme qui l’attend sagement à la maison. Cela dit, elle ne savait plus vraiment à quoi s’attendre avec ce genre de personne. Les billets verts leur montent vite à la tête, et leurs comportements sont parfois tout simplement inexplicables. Deux sourires qui sonnaient tout autant faux l’un que l’autre, et pourtant. Angela accepta de voir les fameux bijoux en question, de toute façon, c’était son travail et elle n’avait pas vraiment le choix. D’ailleurs, si elle jetait dehors chaque homme louche qui rentraient dans cette boutique, son patron aurait déjà pu mettre la clé sous la porte depuis longtemps. Oui, bien sûr. Montrez les moi. Elle le dirigea alors vers le comptoir, là où toute la magie s’opérait. Il lui présenta alors les bijoux qui brillaient de mille feux, et c’est sans demander la permission qu’elle s’empara de la précieuse boite qui les contenait. Serait-ce… Elle murmura doucement, laissant ses pensées l’emporter sur sa conscience. Elle reposa délicatement un des bracelets pour lequel elle s’était extasié. Malgré toute la haine qui semblait s’intensifier de jour en jour lorsqu’elle se trouvait ici, Angela ne pouvait nier le fait que toute cette beauté luxuriante en faisait rêver plus d’une y compris elle. Ils sont vraiment magnifiques. Si je peux me permettre, pourquoi voulez-vous les vendre ? Elle le regarda à nouveau, droit dans les yeux. Cette fois-ci d’un regard solennel, en attente de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
➳ j'en (c)rêve encore

Posts : 106
Pseudo : dm.
Id card : theo james, .Cranberry.
Inscription : 27/09/2016
Age : trente ans tout juste, le bel âge.
Job|Studies + $ : le plus grand magicien du continent, celui qui fait disparaitre les portefeuilles quand on croit qu'il est perdu.
Playlist : sucker for pain, lil wayne wiz khalifa imagine dragons logic ty dolla $ign | heathens, twenty one pilots | lose yourself, eminem...

(we're just a box of souvenirs)
Address: #0000, road | district
Relationships:
Rp availability: (tc + angela + reva + zoe) 4/5
MessageSujet: Re: you against me (angela&wren)   Jeu 29 Sep - 23:24



elle était polie, bien trop à son goût. c'est peut être pour cette raison qu'il détestait entrer dans ce genre de boutiques. tout sonnait faux, le cadre, l'environnement, les lumières faisant briller les bijoux en vitrine. tout était extravagant. la vendeuse semblait suspicieuse, comme s'il y avait écrit voleur en gros sur son front. il ne pouvait pas le nier, c'est ce qu'il était, mais de là à ce qu'elle lise dans ses pensées, ça semblait un peu gros comme une maison. sa politesse et son habilité à le regarder avec un air inquisiteur le mettait mal à l'aise et c'était plutôt chose rare chez wren qui n'avait aucun doute sur lui, qui était certainement l'homme le plus sur de lui sur cette terre. il fronça les sourcils lorsqu'elle prit les bijoux dans ses mains. elle était une professionnelle, certes, mais c'est comme s'il devait se séparer d'un bien très précieux. or, il se fichait totalement de ses trucs, ça ne lui appartenait pas, il avait juste profiter de la confiance aveugle d'une femme et ce n'était pas la première, ça ne serait pas la dernière non plus. wren la laissa examiner de plus près ses trésors, elle avait l'air impressionné, ou peut être surprise, il n'en savait rien. cette femme était suspecte, elle semblait cacher des choses, des souvenirs difficiles, et son expression la trahissait, même si elle s'efforçait de garder son calme et son sourire révoltant.

mais elle devint de plus en plus curieuse, ce qui commençait a légèrement l'agacer. il n'aimait pas ça wren, que l'on pose trop de questions sur ses occupations, sur la manière dont il faisait les choses. en quoi ça pouvait l'avancer de savoir qu'il voulait les vendre pour telle ou telle raison ? il fallait de nouveau qu'il mente, tout ça parce qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de mettre son nez dans ses affaires. stupide vendeuse.
- eh bien... il ferma les yeux un instant, les rouvrant par la suite en affichant un regard triste, attendrissant. ils appartenaient à ma mère, et elle vient de décéder alors je... je voudrais m'en débarrasser.
il se devait de la manipuler, de la baratiner, il ne lui faisait pas confiance, elle avait l'air bien trop curieuse à son goût et c'était déplaisant, bien trop.
- j'ai quelques problèmes d'argent, si vous voyez ce que je veux dire. et mon emploi ne me permet pas de lui payer un enterrement digne de ce nom alors qu'elle le mérite... donc je me suis dit, wren, fais le, maman ne t'en voudra pas.
au fond de lui, il avait une envie folle de rire. parce que même s'il était crédible, son histoire était une véritable connerie, vu sa situation avec sa famille. et puis dans la réalité, jamais il n'aurait offert un enterrement à sa mère, parce qu'il préférait la laisser où elle était, en train de faire son tour du monde avec son salopard de père. il fit de nouveau une petite moue, il ne savait pas quoi lui dire d'autres, il ne voulait pas en dire trop, parce qu'il avait une connaissance ardue sur les femmes. elles ont tendance à tout vérifier, et quand elles le veulent, elles peuvent devenir les meilleures enquêtrices du monde, alors autant ne pas trop risquer de se faire prendre aussi bêtement.
- cependant, je vous trouve bien indiscrète madame, dit-il en essayant de la déstabiliser dans un regard.
œil pour œil, dent pour dent. elle avait presque réussit à le désarçonner, alors autant en faire de même avec elle, c'était de bonne guerre après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
falling from cloud nine

Posts : 487
Pseudo : sparkles ; marie
Id card : blake lively ; balaclava
Inscription : 17/08/2016
Age : vingt-huit ans, la soif de vivre.
Civil status : elle l'a perdu, n'étant désormais plus que l'ombre d'elle-même.
Job|Studies + $ : vendeuse en bijouterie de luxe.
Playlist : sleeping at last, all trough the night | alex & sierra, little do you know | edith piaf, la vie en rose | james bay, let it go | ed sheeran, photograph

(we're just a box of souvenirs)
Address: #0000, road | lavandia land
Relationships:
Rp availability: mpotte moi.
MessageSujet: Re: you against me (angela&wren)   Dim 2 Oct - 20:14


Acting on your best behavior
Turn your back on Mother Nature

Cette fois-ci, la blonde vue claire dans son jeu : de toute évidence, le grand brun qui se tenait face à elle n’était pas un simple fils à maman venu vendre son héritage. Cependant, elle restait déterminée à savoir la raison pour laquelle il s’était aventuré ici, mais surtout comment il osait faire preuve d’un tel calme face à elle. Les hommes dans son genre se faisaient rare par ici, et encore plus dans cette boutique. Elle n’avait jamais eu besoin de se débarrasser de l’un deux, et encore moins de contacter la police. Du moins, pas pour des cas aussi importants. Car oui, ces bijoux avaient beau appartenir à quelqu’un d’autre : ils valaient une somme dont Angela ne pouvait tout simplement pas aligner tous les zéros. Des pierres précieuses à eux seuls, qui méritaient d’être portés par des femmes importantes. Une beauté sans égal, dont la blonde ne se lassait pas du regard. Votre mère a vraiment eu de la chance de vous avoir. Dit-elle, sans aucune réelle conviction. Elle fut vite fatiguée de ce petit jeu, et surtout de ces mensonges qu’on osait prôner à voix haute juste en se tenant face à elle. Un déséquilibre mental sans pareil, qui lui semblait alors bien plus importante à ses yeux qu’à ceux de cet homme. Ce genre de personne, Angela les déniait à un point inimaginable, de sorte à ce qu’il ne rentre pas dans sa vie. Indiscrète, le terme employé n’était probablement pas le plus approprié. Curieuse et perspicace, peut-être. Ou tout simplement pas idiote, en tout cas toujours moins que celles que ce voleur devait entourlouper chaque jour un peu plus. Elle dégagea un nouveau sourire, persuadée que celui-ci passerait comme un cheveu sur la soupe. Vous savez, j’ai besoin d’être sûre de la valeur de ces bijoux. Et pour cela, je dois en savoir plus sur eux, sur leurs histoires. En fait, c’est un peu comme avec les gens, vous comprenez ? Elle le défia du regard à son tour, se tenant droite pour affirmer sa supériorité lorsqu’elle était derrière ce desk, avec cette possibilité d’appeler la police à tous moment. Il le savait tout autant qu’elle, ce serait donc sans hésiter qu’elle le ferait au moindre signe suspect. Comme un revolver qu’elle lui posa sur la tempe, elle reprit doucement la parole. Cependant, je vous trouve bien nerveux monsieur. Il était malin, peut-être un peu trop à vrai dire. A force d’habitude, il n’avait sûrement pas pris en compte le fait qu’il ne peut pas berner tout le monde. Les gens sont pour la majorité stupide et aveugles, pendant que d’autres ont appris à se méfier de certaines personnes. Angela s’en rend une nouvelle fois compte aujourd’hui, auprès de cet homme qui s’est tranquillement immiscé dans cette boutique de luxe comme si le monde entier lui appartenait. Trop sûr de lui, c’est probablement ce léger contretemps qui l’a alors trahi quelques minutes plus tôt..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
➳ j'en (c)rêve encore

Posts : 106
Pseudo : dm.
Id card : theo james, .Cranberry.
Inscription : 27/09/2016
Age : trente ans tout juste, le bel âge.
Job|Studies + $ : le plus grand magicien du continent, celui qui fait disparaitre les portefeuilles quand on croit qu'il est perdu.
Playlist : sucker for pain, lil wayne wiz khalifa imagine dragons logic ty dolla $ign | heathens, twenty one pilots | lose yourself, eminem...

(we're just a box of souvenirs)
Address: #0000, road | district
Relationships:
Rp availability: (tc + angela + reva + zoe) 4/5
MessageSujet: Re: you against me (angela&wren)   Dim 2 Oct - 21:04



elle la jouait un peu trop méfiante à son goût. et ça l'inquiétait parce que ce n'était pas la première. en ce moment, il avait l'impression de perdre sa crédibilité, d'être de retour au point de départ. habituellement, tout le monde le croyait, même ses mensonges les moins réalistes paraissaient être la vérité, et là, elle doutait de lui comme on avait pu douter de lui il y a quelques mois. zoe aussi avait vu clair dans son jeu et elle ne s'était pas gênée pour le lui faire savoir, comme s'il était devenu un autre homme, comme s'il s'était assagi. et ce n'était pas ce qu'il voulait, lui désirait continuer sa vie comme il l'avait commencé, dans le mensonge, dans le déni. alors, il prit un air encore plus triste lorsqu'elle évoqua sa mère, le fait qu'elle avait de la chance de l'avoir. ça c'était bien une réalité, il lui avait souvent sauvé la mise avant de mettre les voiles, alors elle pouvait s'estimer heureuse d'avoir un fils comme lui.
- c'est plutôt moi qui ai eu la chance d'être élevé par une femme aussi...
il laissa couler une larme, comme pour alourdir son mensonge, puis d'un geste de la main, il l'essuya pour montrer qu'il était tout de même pudique, qu'il ne se laissait pas abattre si facilement.
mais il avait beau essayer toutes les techniques possibles, elle doutait encore, comme si elle le connaissait et savait tout de ses activités pour le moins illégales. elle posait trop de questions, elle voulait connaitre l'histoire des bijoux, et pour le coup, il n'avait aucune idée de quel baratin il pourrait lui sortir pour justifier sa présence ici, avec toutes ses merveilles.
- je ne vois absolument pas de quoi vous voulez parler... comme avec les gens vous dîtes ?
il fronça les sourcils, faisant mine de ne pas comprendre. il regrettait d'être entrer ici, wren aurait gagné son temps à vendre les bijoux sur le net, ça lui aurait évité les questions suspicieuses, comme s'il avait l'air d'un gars malhonnête franchement. lui et son visage d'ange n'était plus aussi doué qu'avant pour les mensonges et il en prenait conscience un peu plus chaque jour.
- mais vous n'êtes pas une spécialiste ? genre vous n'avez pas un œil aguerri pour les bijoux ? parce que vous voyez, rester ici avec tous ses objets me rappellent de mauvais souvenirs, alors j'aimerais en finir au plus vite...
il restait de marbre, toujours un air triste collé au visage, mais elle n'était pas dupe, elle essayait de rentrer dans son petit jeu et il craignait qu'elle n'appelle la police. là, il se trouverait bien con pour le coup, et il n'aurait pas d'excuses.
- je ne suis pas nerveux, je suis exténué. c'est déjà pas un moment facile alors si vous rendez les choses encore plus compliquées qu'elles ne le sont...
il ne ne laisserait pas intimidé par cette jeune femme, elle avait beau essayé de lui tirer les vers du nez, ça ne fonctionnerait pas. il était malin, bien plus qu'elle ne pouvait l'imaginer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: you against me (angela&wren)   

Revenir en haut Aller en bas
 
you against me (angela&wren)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Angela Gheorghiu
» RENE & ANGELA "rise" NEW REISSUE CD
» Rene Moore & Angela Winbush
» HELP ! Amek Angela !
» Angela Gheorghiu - TCE - 9 novembre 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DWOTG :: - ROSLINDALE - :: • milton :: jewelry-
¦ Pré-liens libres ¦
Ci-dessous, vous trouverez une liste de liens créés par nos membres activement recherchés.